Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Apr

no man's land chapitre 6

Publié par Alice  - Catégories :  #témoignages

no man's land  chapitre 6

J'étais car je n'avais pas le choix.

Je tentais de remplir mes journées. Me lever,petit déjeuner, me promener,déjeuner,me promener,dîner,dormir;

Dormir,petit déjeuner,me promener,déjeuner,me promener,dîner,dormir.

Chaque journée était morte,dead, nothing

Tel un automate, je poursuivais ma vie.

Le matin était devenu accablant,la journée,une torture;

Le soir,un regain de vie me prenait alors je lisais

L'été arrivait ainsi que mon fils parti étudier dans le sud.

Je m'accrochais encore et encore tel un mollusque sur son rocher

Je ne partirai pas, en tous les cas pas dans cet état.

Je ne sais pas exprimer ce mal être avec les mots du dictionnaire.

Il est de l'au delà et pas d'ici.

J'allais accueillir mon fils à la gare et je n'avais aucune émotion. Je savais que je l'aimais, dans mes souvenirs.

Je tentais de faire semblant, et encore semblant.

Ma cuisine se limitait au rudimentaire, moi, qui aimait tant cuisiner avant.

Mon compagnon de route,Mohamed,tentait de me donner des raisons de vivre et je m'appliquais à l'écouter. J'étais devenue une élève modèle alors que j'étais une révolté

Si je suis tombée par terre, c'est la faute à Hugo...

Quelle douleur, cette peur de vivre. Pas une ligne fixe, juste une équilibriste.

Je suis en guerre contre moi-même. Je ne connais pas l'agresseur ou alors,je le connais si bien.

Je n'en suis pas là et nul part.

Je constate que ma vie n'est plus, un point, c'est tout;

Prendre une douche me demande une concentration folle.

Chaque geste est pensé. Mon corps est un étranger que j'habite par la force des choses.

début juillet, le temps est chaud, trop chaud.

J'ai juste envie de mourir.

Un jour,je craque. Je demande à être hospitalisée.

Me voilà de retour à la clinique et cette fois,ils vont me sauver,j'en suis certaine

Commenter cet article

À propos

Euthymie quand tu me tiens