Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Apr

Isiris /l'invasion chapitre 1

Publié par Alice  - Catégories :  #nouvelles

Isiris  /l'invasion chapitre 1

4 Juin 5136, La république du centaure et son allié, la Mandalie, envahissent, sans préavis, l'ouest de la Niatopie.. Dans le monde et en Erfac, c'est la consternation.
Les nouvelles de l'agression font le tour des réseaux inter galactiques. Les gouvernements des zones envahis appellent à l'aide.
les journaux de la transmission nationale passent en boucle, les images de l'invasion. Des cadavres jongent le sol, les habitations sont en feu. Des groupes de personnes avancent sans but, encadrés de près par une armée extrèment bien préparée.
Des signes avant coureurs avaient pu faire craindre le pire. Mais le dirigeant de La Nerfac avait rassuré son peuple. Des accords avaint été signés et le président de la République centaurienne s'était engagé à respecter les accords de Diamty.
En Niatopie, la vie continue. L'économie est florissante L'industrie des engins volants et des trains ultras rapides se trouvent à son apogée. L'énergie Tesla règne en maître Il est aisé de voyager.. La distance séparant la capitale de la Nerfac, Rispa, jusqu'au continent Punamien se parcourent en trente minutes. Et cela, personne n'aurait pû l'imaginer
C'est dans ce contexte que vivent Arthus,16 ans et sa famille, près de la capitale erfacienne,Sipra dans un appartement social appartenant à la ville de Techrot.
Arthus est élève à l'école des pionniers, situé près de chez lui. Il n'aime pas spécialement étudier. Il apprécie, par contre de retrouver ses deux amis Polias et Turus ainsi que la belle Fargalle.
Le quatre amis se retrouvent, chaque matin, devant les grilles de leur lycée et discutent des derniers potins. Mais aujourd'hui, les échanges vont bon train sur l'invasion de la Niatopie. Ils n'avaient jamais connu la guerre,pas même leurs parents ou arrières grands parents. Par contre, ils savaient que sur la terre avaient eu lieu de violents conflits, dans les années 1900 22OO,3045 et le dernier en 4057 ayant causé la destruction massive de la planète.
Mais cette histoire guerrière ne les concernait pas. Irisis était une planète pacifique où l'humanité avait appris à vivre en harmonie. Certes,il existait des tensions entre les Pays mais chaque chef d'Etat réussissait à négocier dans la diplomatie. La couleur de peau, les cultures, les croyances étaient le symbole d'une unité nationale.
En 3021, lorsque les terriens découvrirent Irisis, grâce à leurs engins spaciaux,s'aperçurent qu'ils n'étaient pas seuls dans la galaxie. Ils se précipitèrent sur son sol, amenant avec eux leurs lots de conflits religieux et poltiques. Dans un premiers temps,les Irisiens ne comprirent pas leurs violences physiques et verbales. Ils durent les enfermer dans le pré de la sagesse. C'est endroit était réservé aux hommes réfractaires à la paix. Leur violence était canalisée par des musiques, des pratiques relaxantes,des réunions sur les différences. Personne au pré ne pouvait se battre ou s'insulter sous peine d'être mis au paradis de la réflexion.

La fusion des deux humanités se fit sans trop de difficultés,hormis en Mandolie.

Arthus et ses compères aiment cette histoire. Elle leur permet de comprendre l'évolution de leur planète. Ils savent aussi que le président de la république des Centaures, Mr Nietopu, est un descendant des terriens, adepte du passé de ses aïeux. C'est un radical extrémiste qui ne supporte pas la contestation. Son peuple dans son ensemble ne s'est jamais manifesté. Les rebelles faits prisonniers allaient illico dans des vaisseaux de couleur rouge, les menant vers une destination inconnue.Il avait, enfant,une prédilection pour les jeux de guerre en trois dimensions. Cette passion lui est restée. Ayant eu l'accord de l'organisation pacifique des unions : l'OPU, il constitua une armée dès sa prise du pouvoir. La seule condition étant que les troupes ne devaient utiliser que des balles invisibles.

La sonnerie lancinante des cours rappellent au petit groupe qu'il est l'heure du cours de mathimie,dérivé d'une ancienne matière "les mathématiques".

Fargalle s'assit à côté de Polias et Arthus près de Turus. L'ambiance de la classe est silencieuse. Les rayons du soleil pénètrent la salle, aveuglant les élèves. Le professeur virtuelentre en action et commence sa longue explication des chiffres dériviens. Les jeunes gens écrivent sur leur tablette tactile ultra fine,dernière mode de la technologie. Arthus se mit à bailler aux corneilles. Il n'en a que faire des théories trouvées dernièrement par des chercheurs de la haute autorité du nombre.

Le temps file, au rythme des algorithmes.Fargalle passe son temps à contempler le rosé du ciel. Elle s'imagine voler dans l'espace infini du firmament. Turus écrit des mots à Pollas sur des bouts de papier, pris à la volée sur la table de la cuisine. Il sait qu'il se fera sermonner par sa mère. Le papier, étant devenu une denrée rare et très chère. Mais pour communiquer, il n'a pas le choix.,les portables étant interdits d'entrée dans les locaux de l'établissement. Arthus s'est finalement endormi, bercé par la voix de son professeur.

La journée se poursuit sans encombre. La dernière heure est consacrée à une option particulièrement affectionnée : le français terrien. Cette langue est dite morte et était parlée sur la planète terre, dans un pays nommé France.

Grâce à ce cours,Arhus apprend à connaître sa culture mais aussi, les habitudes de vie des français qui aimaient la bonne cuisine et le bon vin,liquide qui les enivrait. Sur Isiris, l'alcool est interdit car il provoque sur l'individu,des comportements non adaptés.

La France,pays démocratique dont les valeurs étaient liberté,égalité,fraternité, ressemblait à Nerfac, à une chose près sur les pratiques religieuses.Le gouvernement a interdit la construction d'édifices religieux.,seul les pratiques sont autorisées dans la sphère privée.

Aujourd'hui, le cours de civilisation est axé sur l'intégration des immigrants. La France était le pays des droits de l'homme.

La sonnerie de fin de cours retentit. Il est l'heure pour les quatre compères, de récupérer leurs androïds et de rejoindre leurs domiciles respectifs. C'est à pied ou à vélo qu'ils parcourent le chemin. Les bus électrifiés font pourtant des navettes ininterrompus.mais les lycéens qui choisissent des modes de transport dits naturels,se voient remettre,en fin d'année scolaire, un week end vers leurs destinations préférées.

A son arrivée chez lui, Arthus actionne le bouton de la commande générale, permettant ainsi l'ouverture des volets et la mise en marche d' appareils en tout genre. Sa mère,Inane, qui travaille pour une grande société technologique, lui a laissé un message visuel sur l'écran de l'entrée.

Il balance son sac sur le canapé amovible et avale rapidement sa pilule quotidienne protéinée. Sur l'écran défilent les reportages de l'invasion de la Niatopie. Arthus assiste impuissant, à des événements nouveaux et tragiques et espère que le chef de la Nerfac trouvera rapidement une solution diplomatique, mettant ainsi fin aux exactions

Commenter cet article

À propos

Euthymie quand tu me tiens