Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 May

acclimatation/chapitre 14

Publié par Alice  - Catégories :  #nouvelles

acclimatation/chapitre 14

Les jours s'enchaînent sur le camp de réfugiés. Arthius apprend à connaître l'histoire de ce monde. Les migrants lui expliquent l'importance donnée par les humains à la couleur de peau, aux origines ethniques,à la religion,à la politique,semant le trouble dans les esprits. A partir de 2200, les conflits se sont intensifiés,entraînant l'humanité dans le chaos. Arthius est horrifié par ces paroles et ces propos le ramènent en Niatopie où la tension se trouve à son comble. Les colonies d'humains fuyant la Terre en 4057 ont transporté leurs haines sur Isiris. Certains de leurs descendants ont évolué et grandit en sagesse. D'autres exercent sans relâche leurs pouvoirs de domination.

Il s'est habitué aux rythmes imposées par les responsables du campement. Les hommes lui apprennent les travaux des champs,à reconnaître les plantes. Les femmes acceptent sa présence au moment de la préparation des repas.. Il assiste aux cours donnés par des professeurs rescapés.. Il aime ce contact physique qu'il ne connaît pas dans son lycée,en Nerfac. Le jeune homme peut à tout moment les interrompre et les faire répéter. La France possédait tous les atouts intellectuels,manuels et technologiques. Sa foi en l'Humanité a été bafouée par des criminels sans âmes. L'adolescent se passionne pour l'Art français. De nombreux artistes peintres, écrivains, musiciens ont été tués au cours de ces millénaires,subissant l'emprisonnement et la torture. Ceux-ci représentaient un danger pour les extrémistes obtus et aveuglés par leur intolérance .Les progrès d'Arthius en Français sont remarquables. Sa prononciation est hésitante mais compréhensible.

Tous les soirs,avec son père, ils se promènent dans les ruines de la ville. Ils échangent sur de vastes sujets. Les relations entre les terriens les questionnent. Les balades se passent dans la sérénité. Parfois,ils vont jusque Plouguiel,un village situé près de Tréguier Le seul bâtiment intact est l'ancienne école publique,classée au patrimoine historique inter galactique. Arthius aime à s'asseoir sur le banc de la cour de récréation,imaginant des enfants disparus,jouer et courir dans cet espace. L'église du bourg a disparu,détruite par les différents bombardements. Du cimetière l'entourant,quelques tombes ont résisté. Sur Isiris la loi encadrant les funérailles est stricte. Les corps doivent être réduits en cendres et le jour de la célébration des morts,le premier jour de l'année,les urnes sont placées dans une fusée qui les transporte dans la galaxie. Dans chaque centre ville, un monument funéraire rend hommage aux défunts.
La promenade se poursuit vers le Guindy une petite rivière. La descente vers celle-ci est l'occasion d'un joli point de vue sur la nature environnante.La légende raconte qu'un pont balançant enjambait le cour d'eau. En France,à cette période,la nuit tombe tôt,rendant ces excursions mystérieuses.
Arthius pose peu de questions sur la fonction de son père sur le camps de réfugiés. Il comprend la difficuté de son rôle. Soigner les patients mais surtout écouter leur mal-être. Les conditions de vie sur la base sont spartiates et l'intimité inexistante entraînant des querelles entre eux..

Les retrouvailles touchent à leur fin. L'adolescent quitte ses nouveaux amis le coeur lourd. Des enfants lui ont fait des dessins. Des femmes lui ont confectionné des crêpes pour son long périple. Les adieux sur le quai de la gare sont dignes. Vyno sert son fils dans ses bras. Arthius monte dans le tgv d'une autre génération sans savoir quand il le reverra.

Commenter cet article

À propos

Euthymie quand tu me tiens